L'Histoire sans Fin

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Neyio le Mer 17 Fév - 22:14

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait
avatar
Neyio
Foetus

Messages : 36
Date d'inscription : 15/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Unisex le Mer 17 Fév - 22:33

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune

_________________
Dry Your Eyes,
Soulmates dry your eyes
`Cause...
avatar
Unisex
Admin Unijambiste

Messages : 702
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 26
Localisation : WCLand

Voir le profil de l'utilisateur http://spite-art.forumactif.com ; Flickr.com/nature_paradoxale ;

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Neyio le Mer 17 Fév - 22:37

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées
avatar
Neyio
Foetus

Messages : 36
Date d'inscription : 15/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Unisex le Mer 17 Fév - 22:42

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent

_________________
Dry Your Eyes,
Soulmates dry your eyes
`Cause...
avatar
Unisex
Admin Unijambiste

Messages : 702
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 26
Localisation : WCLand

Voir le profil de l'utilisateur http://spite-art.forumactif.com ; Flickr.com/nature_paradoxale ;

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Pti-Camion le Mer 17 Fév - 23:00

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage
avatar
Pti-Camion
Debutant

Messages : 43
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/camillette89

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par khatte le Mer 17 Fév - 23:04

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins
avatar
khatte
Réalisateur

Messages : 146
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 27
Localisation : YONNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Mer 17 Fév - 23:07

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string

On avait dit deux mots Evil or Very Mad



Tu va voir si je suis un Dieu raté!

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Unisex le Mer 17 Fév - 23:39

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis

_________________
Dry Your Eyes,
Soulmates dry your eyes
`Cause...
avatar
Unisex
Admin Unijambiste

Messages : 702
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 26
Localisation : WCLand

Voir le profil de l'utilisateur http://spite-art.forumactif.com ; Flickr.com/nature_paradoxale ;

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Mer 17 Fév - 23:41

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Wanda_Le_Pervers le Jeu 18 Fév - 0:05

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son

C'est si dur que ça de respecter les regles? Rolling Eyes

Sinon ça marche bien l'histoire, un vrai roman Laughing
avatar
Wanda_Le_Pervers
Artiste

Messages : 391
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 75
Localisation : Stalingrad

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:07

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:08

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Unisex le Jeu 18 Fév - 0:09

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps

_________________
Dry Your Eyes,
Soulmates dry your eyes
`Cause...
avatar
Unisex
Admin Unijambiste

Messages : 702
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 26
Localisation : WCLand

Voir le profil de l'utilisateur http://spite-art.forumactif.com ; Flickr.com/nature_paradoxale ;

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:10

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:11

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:13

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:14

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Sk' le Jeu 18 Fév - 0:15

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus tard dans la
avatar
Sk'
Réalisateur

Messages : 127
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 24
Localisation : Marseille (ou WC Land)

Voir le profil de l'utilisateur http://behance.net/sakoou

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:17

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que

DEUX MOTS

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:18

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Unisex le Jeu 18 Fév - 0:19

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune. Unisex mourru

_________________
Dry Your Eyes,
Soulmates dry your eyes
`Cause...
avatar
Unisex
Admin Unijambiste

Messages : 702
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 26
Localisation : WCLand

Voir le profil de l'utilisateur http://spite-art.forumactif.com ; Flickr.com/nature_paradoxale ;

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:20

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune. Unisex mourru a poil

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:22

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune. Unisex mourru a poil
sous la
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Genesis 3 le Jeu 18 Fév - 0:23

Ce matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune. Unisex mourru a poil
sous la carapace de

_________________
Je suis le roi de la propagande



avatar
Genesis 3
Divinité machiavélique

Messages : 1232
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 105
Localisation : Olympe

Voir le profil de l'utilisateur http://di3sel.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Daffy Duck le Jeu 18 Fév - 0:24

e matin, un lapin sans pattes me brutalisa avec une courgette péruvienne que la grosse vache mauve des terres mongoliennes avait pondu a sec car le facteur rétrogradé la trompa avec la chenille chimique qui se tritura le poireau avec des clous. Évidemment je me battis contre ce mauvais présage tel un navet enragé mutant et totalement schizophrène. C'est alors que furtivement ma mémé s'extirpa de cet orifice, cette particule insalubre lui aspira entièrement sa graisse de pachyderme préhistorique qui prend cher avec une grosse teub de lapin nain cryogénisé, puis la vendit à superman et ses groupies légèrement alcoolisées afin de trouver un truc pour être défoncés, ainsi il pouvait aller au pays des poneys & ainsi profiter de cet endroit autorisant la zoophilie. C'est alors que mon petit Bizounours vert pina fortement la fleur de chewbacca qui se trouvait avec la princesse Padmée qui lui titillait le lobe cérébral en compagnie d' un homme-ours-porc: Mathieu le mangeur de crapacarote. Ce legendaire mangeur de steaks avarié et grise plein de larves vit que son chat était empaillé sur son canapé en plume lubrifié récemment à Conforama à moitié prix, cela le réconforta dans sa quête d'avarice et d'anthropomorphisme. Il avait oublié de dépeser le veau nommé Marinoushka belz' qui avalait un liquide noir & charbonneux lorsqu' il vit une pastèque dans du vomis de vodka pure black cerise qui était périmé depuis que ma grand-mère était morte en s'étouffant avec une balle de tennis... cette conne. Elle avait distingué deux sortes de sextoy avec lesquels elle prenait plaisir à montrer son entrejambe quelque peu défriché avec des nouilles faites maison épicées. Puis, farci par un chevreuil elle s'en allait dans les bois pour faire la danse du sacrifice comme un oignon déshérité pour se prouver que Genesis est un Dieu raté. Mais en fait, ce ne fut pas à prouver : en effet la légende disait qu'un soir de pleine lune, lorsque les personnes âgées et encore plus âgées se promènent nus sur la plage avec des tongs lapins et Unisex en string riait de Genesis avec ses dents jaunes et son chapeau noir moisi par le temps qui faisait sous le jeans de Daffy Duck,canardé plus loin que la lune. Unisex mourru a poil
sous la carapace de Genesis qui
avatar
Daffy Duck
Bouffon du roi

Messages : 239
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Histoire sans Fin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum